Commune de Le Drennec - Site officiel

Diaporama

Actualités

REDADEG2

Du 4 au 12 mai de Quimper à Plouguerneau

Brezhoneg ha plijadur

Ar Redadeg est une course à pied en relais, ouverte à tous. L’édition 2018 de la Redadeg aura lieu du 4 au 12 mai sur un parcours de 1800 km dans les 5 départements de la Bretagne. De Quimper à Plouguerneau, elle traversera à une allure approchant les 9 km/h plus de 300 communes, de jours comme de nuit, sans s’arrêter, pour symboliser la transmission de la langue de génération en génération.

Les coureurs passeront par Le Drennec, place de l'église, le 11 mai à 16 heures.

La participation est libre et gratuite. Il suffit de venir courir la distance de votre choix en intégrant le convoi de coureur arrivant près de chez vous. La municipalité et les associations Mignoned Landouzen et Buhez ha Plijadur e Lok-Maze participeront. Venez les rejoindre.

Pour information, les fonds collectés sont reversés à des projets favorisant la pratique du breton au quotidien. Pour en savoir plus www.ar-redadeg.bzh

*du breton et du plaisir

 

pdfredadeg-kumun.pdf2.12 Mo

 

REDADEG2018

Il est régulièrement constaté des dysfonctionnements des pompes de relèvement des postes d’assainissement collectif du fait de l’introduction, dans les réseaux, de produits n’ayant rien à faire (tissu, serviettes en papier, serviettes hygiéniques, tampons…). Il est rappelé que seul le papier toilettes peut être évacué par les réseaux d’assainissement collectif. Les éléments retrouvés dans les postes de relevage entrainent :

- un temps de fonctionnement anormal des pompes et donc une dépense énergétique superflue ;

- l’arrêt des pompes nécessitant des interventions impromptues des agents techniques

- voire des arrêts de postes de relevage ayant pour conséquence le rejet à la nature d’eau non épurée.

Aussi, nous comptons sur votre civisme pour remédier à cette situation.

 

 logo bib

Attention ! Les horaires habituels ont repris depuis le 1 mars :

Lundi et Vendredi de 17h30 à 19h ;

Mercredi de 16h à 19h ;

Samedi de 10h à12h

 

 

affiche 001

 

Prochaine animation à la bibliothèque Samedi 12 mai,

pour les enfants de 3 à 10 ans

 

Pacs

L'enregistrement des pactes civils de solidarité (Pacs) est transféré à l'officier de l'état civil de la mairie depuis le 1er novembre 2017. Le passage du Pacs en mairie (et non plus au tribunal) est une mesure de la loi de modernisation de la justice du XXIe siècle publiée au Journal officiel du 19 novembre 2016 (article 48).

 

Le Pacs est ouvert aux couples de même sexe ou de sexes différents. Pour pouvoir le conclure, les partenaires doivent être majeurs et  remplir certaines conditions et rédiger une convention. Ils doivent ensuite la faire enregistrer, en fournissant certains papiers.

Conditions

 

Le PACS est interdit entre deux personnes si l'une d'elles est déjà mariée ou signataire d'un PACS. Il est également interdit si les deux personnes sont membres de la même famille : sont ainsi interdits les Pacs entre ascendants et descendants (enfants, parents, grands-parents...), entre alliés en ligne directe (un beau-parent avec son gendre ou sa belle-fille) ou entre collatéraux jusqu'au 3e degré de parenté (un frère avec sa soeur ou une nièce avec son oncle par exemple).

En revanche, un étranger peut conclure un Pacs avec un français.

Si le partenaire du Pacs est sous tutelle, il doit obtenir l'autorisation du juge des tutelles ou du conseil de famille pour pouvoir se pacser. Si le signataire d'un Pacs est sous curatelle, il doit obtenir l'autorisation de son curateur pour pouvoir se pacser. A défaut, il doit demander l'autorisation au juge des tutelles.

Aucune condition supplémentaire n'est applicable. Il n'existe pas, par exemple, de condition d'âge. Deux personnes sans lien de parenté peuvent par exemple se pacser même si elles ont un important écart d'âge et qu'elles entretiennent des relations père - fils (arrêt n° 16-18195 de la 1ère chambre civile de la Cour de Cassation rendu le 8 mars 2017).

Documents

Les intéressés doivent au préalable produire plusieurs documents avant la signature du Pacs.

Ils doivent d'abord produire une convention de Pacs signée par chacun d'entre-eux. Pour ce faire, ils peuvent soit effectuer eux-mêmes la rédaction, dater et signer une convention de PACS sous seing privé,

Les signataires doivent accompagner leur convention de Pacs des justificatifs supplémentaires qui suivent :

  • une pièce d'identité : CNI (carte nationale d'identité), passeport ou bien permis de conduire ;
  • un extrait d'acte de naissance avec filiation ou en copie intégrale ayant moins de trois mois (ou moins de 6 mois si le partenaire pacsé est né à l'étranger) ;
  • une déclaration de Pacs et des attestations sur l'honneur de non-parenté, de non-alliance et de résidence commune, ces formalités pouvant être accomplies en remplissant le formulaire téléchargeable :  https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_15725.do

Enregistrement

Ils peuvent se rendre à la mairie de leur résidence commune afin de faire enregistrer leur convention par un officier d'état civil. Le Pacs est ensuite inscrit en mention marginale sur l'acte de naissance des partenaires. Un visa est également apposé sur leur convention de Pacs. Ces deux documents (acte de naissance et convention de Pacs avec visa) peuvent constituer des justificatifs prouvant l'enregistrement du Pacs.

 

Dépôt

Les deux partenaires doivent se présenter en personne (avec tous les documents mentionnés ci-dessus) au moment de l'enregistrement du Pacs. Ils ne peuvent pas se faire représenter par un tiers.

Lorsque le Pacs est enregistré à la mairie, les partenaires conservent leur convention.